Dernière Actualité
Nombre de Stérilisations

Nous sommes à mi-chemin de l’année et déjà les bons BARDOT sont épuisés, les bons 30 millions d’amis également. Nous sommes à 45 stérilisations (femelles et mâles) chez notre vétérinaires habituel et 20 stérilisations autres cabinets.

Nous avons demandé une rallonge à 30 millions d’amis pour boucler la fin de l’année.

Nom des chats 2018

Les chats  nés en 2018 ont
un nom en ” O” obelix, ophelie, origami, othello, et surtout ONIX, une jolie petite chatonne noire adoptée par la présidente qui s’en rejouit chaque jour

 

Vide greniers 2018

VIDE GRENIER 2018

Le vide grenier de printemps a été positif, le samedi  jour de marché, la braderie d’automne a quand à elle bénéficié d’un magnifique soleil, et d’une belle affluence. Près de 700 euros, malgré le manque de belles pièces. C’est dire le nombre de visiteurs. Innovation : nous avons fait le choix du Dimanche, et nous pensons continuer dans cette voie.

Visites

Formulaire de contact
Nous contacter par Mail

La présidente.......

fangela@wanadoo.fr

Frais vétérinaires au Novembre 2018

64 stérilisations aides fondations nationales

3450 euros  association

1600 euros soins et divers

 

Recherche
Francis Argentina

Il est le créateur de ce site fort

bien documenté, et riche en

informations.

Vaccinations

On peut vacciner le chat contre cinq maladies :le typhus, le coryza, la leucose, la rage et la chlamydiose. Mais il est rare que le chat ait besoin de tous ces vaccins à la fois. La vaccination a pour but de protéger les animaux qui seront exposés aux virus. Typhus et coryza Tous les chats devraient être vaccinés contre le typhus et le coryza. Le virus du typhus est très contagieux, résiste longtemps dans le milieu extérieur et peut être transporté par les humains vers les chats d’appartement. Le coryza est très contagieux et un chat non vacciné peut l’attraper dans la salle d’attente d’un vétérinaire si le chat voisin éternue. Leucose, rage et chlamydiose On réserve généralement le vaccin de la leucose pour les chats qui sortent dehors (même si c’est seulement pendant les vacances). Le virus est transmis par toutes les sécrétions des chats contaminés mais est peu résistant dans le milieu extérieur. Un propriétaire de chat ne peut pas rapporter le virus (salissures des chaussures) et contaminer un chat « d’intérieur ». Le vaccin contre la rage est obligatoire pour les chats vivant dans les départements infestés et allant beaucoup à l’extérieur. La vaccination contre la chlamydiose (conjonctivite bactérienne) est à réserver aux chats d’exposition ou d’élevage car la maladie y est plus répandue. La vaccination : un acte qui n'est pas anodin La vaccination n’est pas un acte bénin. Elle permet au vétérinaire de faire un examen complet de l’animal et de détecter tout ce qui ne va pas. Elle n’est pas dénuée de risque. Dans certains cas extrêmement rares, le chat peut faire une réaction allergique dans les heures qui suivent (oedème de la face, oedème du poumon, vomissements hémorragiques, choc conduisant à la mort). C’est pourquoi il est conseillé de toujours surveiller son chat pendant les quatre à six heures qui suivent la vaccination. Certains vaccins sont actuellement incriminés dans l’apparition de tumeurs souscutanées, les fibrosarcomes. Il est conseillé de ne pas utiliser de vaccins inactivés chez les chats qui ont été opérés de ces cancers. A noter que certains frais de prévention et de vaccination peuvent être remboursés par une assurance animaux